Mad Max [PS4]

Mad Max est un open world post apocalyptique visuellement magnifique. 
La recherche de ressources sera l'une de vos priorités afin de transformer votre voiture en véritable machine de guerre sur-vitaminée et vous devrez également prendre le contrôle des territoires de vos ennemis afin d'arrivé au Big Boss. Il vas falloir vous salir les mains si vous voulez récupérer l'interceptor...

La prise en main n’est pas difficile, mais pour certaines actions j’avoue avoir eu besoin d’un temps d’adaptation.

Ayant été sujet au fameux bug des décharges, il m’aura fallu 3 parties pour obtenir le platine. Inutile de dire que pour garder un avis objectif, il fallait que je laisse un peu de temps pour digérer ce bug qui m’a pourri le jeu.

L’open world est découpé en territoire que vous devrez reprendre au caïd local. Pour ce faire, il vous faudra en autre, éliminer des snipers, détruire des épouvantails,  déminer des zones, prendre le contrôle de camps ennemis et bien sûr, battre le caïd local.

Dans chaque territoire une forteresse amie vous servira de camp de base. Vous pourrez améliorer cette place forte avec des caisses d’objets se trouvant dans les décharges ou les camps. En échange vous obtiendrez des ressources gratuitement.


Des courses de différentes natures sont disponibles pour les adeptes, personnellement je n’ai pas adhéré à ce coté du jeu. 


Progression de Max et de la Magnum Opus
La magnum opus (votre nouvelle voiture) est modifiable en fonction de votre style de jeu. Vous gagnerez des pièces et armes pour cette dernière en remplissant des missions qui sont essentiellement liés au niveau de menace de chaque territoire, battre les caïds ou encore éliminer des convois par exemple.
Chum, votre mécano sera toujours avec vous, utile pour réparer la magnum opus et surtout très efface avec le harpon. 



Au fil de votre progression vous allez débloquer des archanges. Ce sont des véhicules uniques, avec pour chacun, des atouts bien particuliers. Vous avez également la possibilité de voler les véhicules ennemis pour les ajouter à votre collection et donc les utiliser quand bon vous chante.
En réalisant des défis, vous gagnerez des points que vous pourrez dépenser auprès de Griffa pour améliorer max, son équipement et surtout les compétences de combat corps à corps. 


Les diverses missions.
Si l’on se concentre essentiellement sur l’histoire principale, qui est loin d’être palpitante dit en passant, le jeu est vite fait. Les missions secondaires sont-elles également rapide à faire et très facile.
Ce qui est ultra-répétitif sont les décharges à explorer et à vider. Heureusement, pour chaque endroit, nous sommes informés des objets à récupérer (ferrailles, photos ou améliorations). Ce côté du jeu est très ennuyeux. 

Les camps ennemis sont quant à eux l’un des bons côtés du jeu, ici il y a beaucoup de combat pour mettre en œuvre les compétences de Max. Réaliser une finition au surin ou une finition de surface est toujours un régale visuellement.

Les trophées.

Les trophées ne sont pas un souci, la difficulté n’entrant pas en ligne de compte pour l’obtention des trophées, vous pouvez jouer comme bon vous semble. 
La plupart des trophées tombent en cours de jeu sans vraiment chercher à les débloquer.

Un trophée peut cependant vous poser problème et cela pour deux raisons. "Le ratisser", ce trophée consiste à finir tous les défis non renouvelables.
L’un de ces défis demande d’éliminer 8 ennemis en un mode fureur. Quand max est bien amélioré, ce défi n'est pas extrêmement dur à réaliser. 

En revanche, si vous êtes arrivé à la fin du jeu, en ayant tout exploré, la tache sera un peu compliquée.
Ce défi est donc à réaliser le plus rapidement possible afin d’en être débarrassé, il est une priorité. 

Je vous conseil d’améliorer Max au maximum. Gardez un ou deux camp avec des ennemis de base dans le territoire de Jet par exemple et mettez une sauvegarde à l’abri quand vous allez vous atteler à cette tache, car l’auto-save peut écraser rapidement vos rêves de platine.

L’autre point noir est le fameux bug des décharges 190/191 qui m’a pourri la vie. Ce bug ne valide pas le défi des 191décharges faites à 100% et donc bloque le trophée ratisser (et par la même, le platine). 

Le patch 4 règle ce problème, à condition de recommencer une partie. 




En quelques mots.
Mad Max est un beau visuellement avec une très bonne ambiance, mais très répétitif pour les objets a collectionner. 

Le jeu, malgré ces quelques bugs, vaut vraiment qu'on s'y intéresse.
Je le conseil vivement, avec le patch 4 bien sur…
 



Payday 2 : Crimewave Edition [PS4]



Apres avoir joué sur  les deux précédents opus (The Heist et Payday 2)  sur PS3, nous nous attendions juste à une édition remastered de la version PS3 de Payday 2. 
Grande erreur, cette version Édition Crimewave est arrivée en incluant le contenu sortit sur PC en 2013, ce qui gonfle la quantité ainsi que la variété des braquages et autres délits. 
Fort d’une grosse communauté sur PC, il est clair que les développeurs d’Overkill ne mise  pas sur des graphismes à couper le souffle mais optent plutôt sur le jeu en coopération et une grande diversité des braquages et bien sûr sur la manière  de les aborder.

Il vous faut absolument des amis pour profiter pleinement du jeu, la communication est primordiale que ce soit en discrétion ou en mode bourrin. Jouer avec des inconnus dans un mode de difficulté élevée s’avère très compliqué, parfois impossible, et vous pouvez également oublier le mode discrétion.


La liste des trophées a elle aussi évoluée avec cette version du jeu, c’est d’ailleurs à ce moment que l’on a commencé à s’inquiéter. Fort de notre expérience, nous prenions cette version du jeu comme une simple formalité et des moments de plaisir entre potes, la réalité fut tout autre, j’ai eu des moments de doutes et souffrance je dois bien l’avouer.


Overkill nous fait donc grâce de plus de braquages, d’arbres de compétences étoffés, de braqueurs avec leurs propres  spécialités, mais pas que.  
Nous serons également obligé de passer par la difficulté « Désir de mort » pour l’obtention du platine, effectivement, tous les casses doivent être réussis dans toutes les difficultés, et là, y a du pain sur la planche. 

Vous pouvez adapter votre personnage à votre façon de jouer en fonction de tel ou tel casse. Les compétences, atouts, armes et équipements vous offre une multitude de combinaison possible. C’est à ne pas négliger, la réussite de la mission passe indéniablement par une excellente connaissance du braquage mais aussi par une bonne préparation de votre avatar. 

Le passage des niveaux prestiges est le choix de chacun, mais c’est conseillé et l’on remarque la différence entre le level 1 et 5, cela permet de se munir de plus de compétences, je n’ose imaginer le prestige 25...

Le jeu souffre de quelques problèmes d’affichages et de game play. Parfois vous aurez l’impression que l’un des joueurs ne bouge pas, impossible de lancer la partie ou un sac qui reste bloqué sur votre dos... 
Dans la majorité des cas rien de grave, mais exceptionnellement il faudra relancer la partie. Le fameux coté " aléatoire " du jeu fait sourire aussi également ! 
La difficulté est graduelle, sauf pour le mode « Désir de mort », des abysses séparent le mode Overkill et Désir de mort. 
A tel point qu’après avoir passé du temps dans la difficulté ultime du jeu, redescendre en Overkill, donnera l’impression de jouer  en facile. 


En clair, si vous avez des amis assez fous pour se lancer dans ce jeu  n’hésitez pas, car au-delà du stress et des crises de nerfs vous allez avoir de franches rigolades.
J’en profite ici pour remercier à titre personnel  les joueurs qui m’ont accompagné dans l’aventure. Concord-19 et xX_CR1M1N3L14_Xx m’ont montré certaines mécaniques du jeu indispensables. GENERIS-OCCIDIO venu compléter l’équipe en cours de route et dont l’aide a été d’un grand secourt, kent-38 un vétéran de l’équipe de The Heist et bien sur E27BULL compagnon de jeu a toutes épreuves. 


Un guide du Payday 2 : Edition Crimewave est en cours de rédaction. 





Battlefield Bad Company 2 [PS3]

Battlefield Bad Company 2 étant a 6€ difficile de passer à coté de ce trés bon jeu et sous l'impulsion d'E27bull il n'en fallut pas plus pour me lancer dans le 209ème platine.

Le jeu
Même si le jeu n'est plus de toute jeunesse, on y prend beaucoup de plaisir et on retrouve ici les premiers atouts qui ont fait le succès de Battlefield 3.
La campagne n'est pas extraordinaire, mais elle passe bien. Ayant près de 5 ans, le jeu n'a pas à rougir de ses graphismes et de sa jouabilité. Bref c'est un bon petit jeu à ne pas manquer, surtout à ce prix.
Le multi quand à lui n'est fréquenté que par des irréductibles grade 50 et quelques joueurs clairement là pour tomber des trophées.
Ça n'est pas vraiment une surprise mais vous ne trouverez pas grand monde sur les conquêtes, et c'est déserté sur le DLC Vietnam.
Le jeu dispose de 3 DLCs : Vietnam qui est un ajout de cartes et d'armes, Offensive un DLC orienté sur la coopération à 4 joueurs et  SPECACT qui est l'ajout de quelques skins d'armes et de persos.



Les trophées.
En ce qui concerne le jeu de base, il n'y a absolument rien de difficile mais je vous conseille de vous concentrer en priorité sur le DLC Vietnam, c'est clairement ici que vous allez passer le plus de  temps.

Le DLC Vietnam exigera de faire environ 1400 victimes, en effectuant ces derniers, vous avancerez et débloquerez la plupart des trophées multijoueurs du jeu de base car ces derniers demandent essentiellement de l'XP soit pour débloquer des armes soit pour prendre du grade.
J’espère que vous avec des amis, ou plusieurs consoles car il n'y a personne sur les cartes du Vietnam. Bon courage.

Enchainer ensuite sur SPECACT qui demande de faire environ 400 kills, normalement à ce stade vous devriez avoir la plupart des trophées jeu de base et des DLC de débloqués.

Il ne vous restera plus qu'Offensive à faire, soit 4 missions en difficultés extrêmes. Les point de ce DLC ne servent à rien.
Inutile de préciser qu'il vous faudra être 4 pour plus de facilité. Ici vous aurez des vagues d'ennemis ininterrompues qui viendront protéger des objectifs que vous devez prendre. Les vagues ennemis stopperont à partir du moment où vous avez pris l'objectif.
Une astuce consiste à laisser un équipier en arrière. De cette façon vous aurez toujours un gars en vie et ne risquez pas le game over.
Après quelques essais et une connaissance des maps, vous devriez venir à bout des missions sans trop de problèmes, à condition de ne pas avoir de freeze ou de déconnexion au serveur...

Petite info concernant le trophée "Renfort au combat".
Pour ce trophée, on vous demande, entre autre, d'effectuer 10 détections de mines...
Ce trophée est mal traduit, vous devez en réalité faire 10 repérages avec le Motion Sensor ( la boule de l’éclaireur ).

En bref
Bad Company 2 vaut que l'on s'y attarde, la campagne vous prendra 7 heures environ mais l'essentiel du temps se passera sur le mode multijoueur.
Assurez-vous d'avoir un ami si vous souhaitez obtenir le platine, dans le cas contraire, le cumul d'XP et de victimes sera très long.






PayDay The Heist [PS3]



Après avoir passé de bons moments sur Payday 2, nous nous sommes lancés sur The Heist, je dois bien avouer que je n’étais pas très serein, le platine ayant tout de même une difficulté assez importante.  Au final le platine a été bien moins compliqué que prévu et nous avons partagé d'énormes fous rires, mais aussi de grand moments de stress.

Le jeu
Payday The Heist est un FPS coopératif à 4 joueurs avec ou sans I.A. sortie fin 2011.
Le but ici est de faire des casses et de s'en sortir sans trop de dégâts. L'argent accumulé fait office d'XP ce qui permet de débloquer des armes et atouts facilitant les braquages. Le jeu offre aussi des défis pendant les missions afin de faire gonfler la cagnotte, un petit plus non négligeable car le Trophée "Payday" demande d'acquérir 1 000 000 000 de $ et la route est longue...

La première chose à faire sera de vous monter une équipe de 4 cambrioleurs, car même si certains trophées sont faisables seul, la grande majorité demandera une coopération sans faille de 4 joueurs.
Recommencer les casses afin de bien comprendre le fonctionnement de chaque mission. Attendez d'avoir les épaules assez solides pour vous lancer dans l'overkill, et je ne parle pas de l'overkill 145+ qui est un véritable enfer!
Pour vous aider, sachez que le fait de laisser un ou deux joueurs à certains endroit bloque certains scriptes ce qui aide énormément. Le glitch du bag fonctionne toujours à vous de l'utiliser à bon escient.  

Les Trophées



PAYDAY

Obtenez un milliard de dollars au total un milliard de dollars. 
En plus des quelques guides existant bien rédigés, je vous conseillerai de vous concentrer en premier lieu sur votre XP afin de débloquer les atouts vous permettant d'aborder plus sereinement les casses et monter en difficulté. Du même coup vous avancerez pour le trophée PAYDAY.
Il faut savoir que sur PS3 nous n’avons pas le casse de la banque overdrill comme sur PC, c'est bien dommage.

Pour farmer l'XP, faites le casse de la banque en overkill, et allez jusqu'au moment où vous devez effacer la vidéo. Effacez la vidéo, quittez et relancez la partie depuis le début.
La sauvegarde est automatique.

Vous récolterez environ 1300$ (sans compter les 4 liasses de billet qui apparaissent aléatoirement) en 3 minutes, temps de chargement compris. Je n'ai rien trouvé de plus rentable.
Vous devriez cumuler les 1 000 000 000$ vers le niveau 171.
Les défis aussi rapportent pas mal d'argent à ne pas négliger donc.



Sang pour sang

Échangez tous les bouchers dans ABATTOIR. 
Dès le début du casse 2 joueurs foncent dans l'abattoir sans se préoccuper des ennemis, les 2 autres se font tuer volontairement et très rapidement.
Dans l’abattoir, éliminez les deux gardes et mettez à terre les 3 bouchers. Si vous êtes rapide, le premier sera devant les deux gardes à l'entrée de l'abattoir, les deux autres face à vous au fond de la pièce. Attention de toujours les garder sous surveillance car ils se libèrent au bout d'un certain temps.
Ne restez pas trop près de vos otages car les forces de l’ordre sont parfois maladroites et les tuent.
Si tout se passe bien, vous ne devriez pas attendre longtemps avant de libérer vos deux premiers otages. 
L'un de vous doit à nouveau se faire tuer pour pouvoir procéder au dernier échange Vous allez subir au moins un assaut avant de pouvoir échanger votre otage, surveillez le bien et essayez de ne pas rester à proximité du boucher restant pour lui éviter une balle perdue.



Pacifiste
Pour vous aider, utilisez le bug du sac. 
L'un des joueurs monte dans l'arbre qui se trouve dans le jardin (entre la piscine et la route).
Pour monter, il suffit juste d'avancer contre le tronc et votre personnage va monter d'environ 2m dans l'arbre. Placez ensuite le sac et utilisez le bug.
Les ennemis vont normalement s'acharner sur vous, mais vous ne risquez rien, les teasers sont inefficaces et vous êtes hors de portée des cloakers.
Pendant ce temps, les 3 autres rush sur les objectifs en jouant au chat et à la souris avec les ennemis restant ça et là.

Mon avis
Si vous êtes 4 amis, je ne saurais que vous conseiller de vous lancer dans The Heist, il n'est facile mais pas insurmontable, à force de persévérance vous arriverez au bout des casses et vous passerez de bons moments entre potes.

En attendant PayDay 2 Edition Crimawave, je vous propose sous ce post une vidéo plutôt sympa





Payday 2: Hoxton Breakout Official Trailer Full

Far Cry 4 : La Vallée des Yétis [PS4]



Face à lui, les anciens membres oubliés d’une expédition envoyés par Yuma qui vouent un culte au dieu Yalung.

Ajay Ghale va devoir trouver et détruire la relique, source de l’adoration de ces ennemis, 
s’il veut survivre en attendant les secours.
Le DLC La vallée des Yétis est un open world dans les montagnes de l’Himalaya bien plus petit que le Kirat et qui donc offre un concentré d’action.
Quelque soit votre avancement dans le Kirat, ici, l’expérience est réinitialisé ainsi que l’équipement et les armes, sans influence sur la campagne principale.
Dans la vallée on trouve des coffres contenant des peaux permettant d’améliorer l’équipement, cela évite de passer des heures à chasser.

Des armes plus ou moins puissantes sont disséminées dans la vallée, elles viendront garnir votre armurerie sans être obligé de les acheter par la suite, certaines sont difficile d’accès et ne se gagnent pas sans mal.
L’expérience augmente rapidement en comparaison avec la campagne au Kirat et on a également la possibilité de choisir son niveau de difficulté.
Le dlc se compose d’une quête principale, de misions d’amélioration de votre refuge et de 5 nuits de survie.
Je vous conseille d’améliorer le refuge au maximum et de bien vous équiper avant d’attaquer les nuits de survie. Rien de vraiment difficile si vous êtes préparé et organisé un minimum.
Ces dernières se déclenchent quand vous le décidez, pour cela vous suffit d’interagir avec le lit dans le refuge.

En resumé
Aucunes difficultés particulières concernant les trophées.
Ce DLC offre de 5 à 6 heures de jeu, il est aussi beau et agréable à jouer que le jeu principal.
Un beau contenu téléchargeable qui prolonge l’expérience de Far Cry 4, difficile de lui trouver des défauts.




The Order 1886 [PS4]

La petite histoire
The Order 1886 nous plonge dans un Londres en pleine explosion industrielle bouleversée par de nombreuses innovations technologiques.
Vous incarnez Galahad, un chevalier de la table ronde qui vas se retrouver au cœur d’une machination où se mêle trahison, loups-garous et vampires.

Depuis mon expérience du mode zombie de Call of Duty-Black Ops et de ces DLC, j’ai aujourd’hui énormément de mal avec ce genre de  bestioles. Passer des heures à dézinguer des hordes de loups-garous ou autres, non merci, je suis vacciné.


Bref, j’ai réalisé rapidement que The Oder 1886 n’était pas une mission de survie face a une armée de lycans, j’ai donc lancé le jeu et n’en suis pas déçu.

Rapide mais trop bon!
Je passe rapidement sur la polémique des 5 heures de jeu. Pour ma part, j’ai pris mon temps et surtout du plaisir, c’est ça l’essentiel.
The Order 1886 est un très beau jeu qui se fait d’une traite, l’équipe artistique a fait un travail fabuleux et quoi qu’on en dise, peu de jeux sont aussi soignés.
Coté scenario, on ne va pas se mentir, c’est loin d’être une aventure à couper le souffle et j’ai cerné l’histoire dès le début, mais j’ai déjà vu bien pire !


Si l’on enchaine The Order 1886 après un open world comme Far Cry 4  par exemple, on a vraiment la sensation d’évoluer dans un couloir c’est pour moi l’un des reproches que je peux faire à ce jeu, ainsi que les cinématiques vraiment trop nombreuses et parfois très longues.

Les trophées
D’un point de vu de chasseur de trophées, The Order est du pain béni.
Pas de difficulté particulière imposée, peu d’objets à collectionner, actions à réaliser plutôt facile et utilisation des points de contrôles pour farmer les kills spécifiques.
Méfiez vous tout de même du trophée : Inspecteur en chef


Inspecteur en chef

Trouver tous les éléments à inspecter. 

Imposez vous une certaine discipline lors de la récupération des différents éléments car vous n'aurez aucun moyen de savoir où vous en êtes et quel objet vous avez manqué.
Pour vous aider, le guide de PSTHC


Au final
The Order 1886 est un platine easy et très agréable, je vous le conseille donc fortement.